« Même le néant se croit vivant quand on lui donne un nom. »

L’Homme gribouillé

Serge Lehman & Frederik Peeters, éditions Delcourt

Encore un très beau roman graphique dans la collection Mirages. Ici on plonge au cœur d’un univers fantasmagorique, un conte très sombre. On découvre une lignée de femmes sans pères, au destin bien particulier. La grand-mère Maud, écrivaine de contes noirs, Betty éditrice et muette par intermittence et Clara une adolescente vive qui va faire une drôle de rencontre… Un inquiétant maître-chanteur au costume d’oiseau les menace.

Autour d’elles, une galerie de personnages tout aussi fantasques les uns que les autres. On trouve des Juifs-ninjas, un golem, des psycho-géographes (oui ça existe !), un magicien et un auteur amateur d’automates. Mère et fille vont partir dans la nature Franc-comtoise afin de découvrir comment se débarrasser de leur monstre. Pour cela, elles devront plonger dans les secrets de leur famille et surtout au cœur d’une vieille légende.

Ces 300 pages permettent de découvrir ce très bel univers à la fois poétique et fantastique. Les planches en noir et blanc, superbes, distillent une ambiance mélancolique, renforcée par le temps maussade. C’est vraiment un très bel album, autant sur le fond que la forme. De ceux que l’on souhaite lire et relire. Un coup de cœur !

Et vous, avez-vous découvert la légende de ces femmes ?

43950335_552092745248476_3836849114792853504_n.png

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s