« Les auteurs des crimes commis durant les heures d’obscurité seront jugés en référé, avec une extrême sévérité.»

Tenebra Roma

Donato Carrisi, Calmann Lévy

Pour la troisième fois, nous retrouvons Marcus, le prêtre atypique, membre du Tribunal des âmes, et Sandra la photographe de scènes de crimes. Ils sont plongés dans une obscurité inattendue. En effet, Rome doit faire face à un black-out de 24 heures. Sans lumière, ni téléphone, ni aucune forme électricité, cela ne peut que tourner mal.

Tandis que la police devra faire face à une ville mise à feu et à sang par des gangs, le duo tentera de capturer un serial killer, sauver un enfant kidnappé et échapper à une curieuse prophétie papale sur la fin du monde. Crimes et ésotérisme se mêlent dans une Rome parfaitement décrite.

Malgré le compte à rebours, et l’univers toujours aussi original et intrigant, j’ai trouvé cet opus bien en dessous des autres. J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, qui je trouve possède trop de longueurs. Il y avait tous les éléments, mais cela partait dans tous les sens et les points intéressants n’étaient pas assez exploités. Dommage !

Et par ici, des amateurs de l’auteur italien ?

 

43828716_1916862751683936_8743404261796216832_n (1)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s