15 séries Netflix adaptées de livres

Aah les longues soirées à binge-watcher Netflix… Finalement les scénaristes et réalisateurs sont comme nous : des bookaddict. Et oui environ 2/3 des oeuvres cinématographiques sont inspirées de romans ! On manque d’imagination peut-être les gars ? 

Alors voici 15 séries disponibles sur Netflix et adaptées de romans, à vos écrans ! 

 

Science-Fiction & Fantasy

sf fantasy.png

  • The Expanse (livre du même nom par James S.A. Corey) : série peu connue, j’ai adoré la saison 1. Les humains vivent sur différentes planètes du système solaire, sous un système de castes complètement inégalitaire (c’est la luuutte finale). Certains vont tenter de contrer le système tandis qu’un détective recherche une mystérieuse jeune femme. À voir !
  • Altered Carbon (livre du même nom par Richard K. Morgan) : série futuriste, où les humains peuvent transférer leur esprit d’un corps à l’autre. Évidemment, plus tu es riche mieux c’est, et évidemment il y a des rebelles. Parfois un peu nébuleuse, c’est une série à l’univers léché et graphiquement très réussie !
  • Outlander (livre du même nom par Diana Gabaldon) : aah qui ne connaît pas les aventures de Claire et Jamie ? Sous couvert de voyages dans le temps, on découvre une histoire d’amour passionnelle entre une infirmière du XXe siècle et un Highlander du XVIIIe. Je n’avais pas du tout accroché avec les romans mais j’avoue avoir suivi avec plaisir la série. Le charme de Jamie Fraser n’y est surement pas pour rien…
  • Zoo (livre du même nom par James Patterson) : ici la série a pris énormément de libertés par rapport au roman. De nos jours, aux quatre coins du monde, les animaux deviennent agressifs envers l’Homme. Lions, ours, chauve-souris, oiseaux, etc. tout y passe. Un groupe de personnes très différentes, mené par un biologiste, va tenter de découvrir les raisons de ce changement comportemental. Un polar écologique de science-fiction prenant.
  • The 100 (livre du même nom par Kass Morgan) : autre série post-apocalyptique, où la Terre a été décimée et dont les survivants vivent en orbite. Les ressources s’épuisant, des mesures draconiennes sont prises et 100 adolescents criminels sont exilés, afin de découvrir si la Terre est à nouveau habitable. L’univers et l’influence Sa majesté des mouches sont plutôt sympathiques, mais on ressent quand même le côté adolescent. 

 

Polars et enquêtes

Sans titre (1).png

  • Sherlock (d’après les aventures du personnage de Sir Arthur Conan Doyle) : 4 saisons très courtes au style très british. Le duo d’acteurs (Cumberbatch & Freeman) y est pour beaucoup dans la totale réussite de cette série. De l’humour, de l’aventure, du mystère, de la modernité : à ne pas manquer !
  • MindHunter (livre du même nom par John E. Douglas) : la série est inspirée de l’ouvrage écrit par cet ancien agent du FBI et réalisé par David Fincher (que j’adooore). Dans les années 70, on commence à découvrir les techniques de profilage criminel. Un jeune agent et un vieux briscard vont interroger plusieurs tueurs en série. Passionnant ! 
  • True Detective (d’après le recueil de nouvelles Le Roi en jaune de Robert W.Chambers) : saison 1 portée par le génial duo d’acteurs Matthew McConaughey et Woody Harrelson. Deux détectives très différents (et un peu perchés) tentent de résoudre le meurtre d’une femme coiffée de bois de cerfs et recouvertes de signes sataniques. Il y a deux temporalités puisqu’un meurtre similaire se déroule 15 ans plus tard. Très très bien !
  • Glacé (livre du même nom par Bernard Minier) : cocorico ! une série française ! Un capitaine de la SRPJ de Toulouse est appelé dans un petit village des Pyrénées après la découverte d’un cadavre de cheval sans tête. A priori ce n’est pas de son ressort, mais l’ADN d’un dangereux criminel, enfermé dans un centre psychiatrique de haute sécurité, est retrouvé sur la scène. Le capitaine étant lié à ce criminel, le mystère s’épaissit. J’ai beaucoup aimé l’atmosphère apportée par la montagne, le froid et les paysages. À dévorer en hiver !
  • Captive (livre du même nom par Margaret Atwood) : mini-série sur Grace Marks, servante énigmatique, emprisonnée à perpétuité. Un jeune docteur tente de découvrir si elle est folle ou saine d’esprit. Le rythme est assez lent, et il ne faut pas vous attendre à beaucoup d’action. Cette série change de ce qu’on voit habituellement, c’est rafraîchissant.

 

Comics et Jeunesse

comics jeunesse.png

  • Riverdale (d’après les personnages de l’éditeur Archie Comics) : au début de la saison 1, un adolescent est assassiné et ce sera le prétexte pour découvrir la ville de Riverdale. Si les premiers épisodes sont très « teenagers » avec le lycée, les histoires d’amour, les cheerleaders etc., l’environnement se révèle plus complexe avec un gang de bikers, de la drogue, des meurtres etc. Parfois inégale, c’est une série prenante, et l’esthétisme est très agréable !
  • Jessica Jones (d’après le personnage de Marvel Comics) : Jessica possède une force surhumaine et elle guérit très vite, mais elle n’a aucune envie d’être une super-héroïne. Elle est alcoolique, asociale et détective privée. On suit les aventures de cette bad-ass sombre et sexy, et cela fait du bien au milieu de tous ces hommes en costume !
  • Walking Dead (comics du même nom par Robert Kirkman) : ai-je vraiment besoin de présenter cette série qui suit les péripéties d’un groupe au milieu des zombies ? Adorée ou critiquée à cause de ses saisons inégales, cela reste un must du genre.
  • Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire (saga du même nom par Lemony Snicket) : trois jeunes orphelins brillants et attachants sont placés de famille d’accueil en famille d’accueil, après l’incendie ayant tué leurs parents. Ils sont poursuivis par le sinistre Comte Olaf, acteur jamais à court d’imagination, qui souhaite mettre la main sur leur fortune. C’est burlesque, drôle et mignon. Neil Patrick Harris est excellent, et j’ai un gros faible pour le bébé Prunille. À regarder absolument en V.O.!
  • 13 reasons why (livre du même nom par Jay Asher) : série qui a fait couler beaucoup d’encre, sur le suicide d’une adolescente victime de harcèlement. La première saison était vraiment bien, et le concept des cassettes apportait une narration particulière. La deuxième saison était moins intéressante, avec surtout un final rempli de violence gratuite qui m’a vraiment déçue.

 

Vous les avez-vu ? Aimé ? Détesté ? 

15 netflix.png

Publicités

2 commentaires

  1. Les scénaristes ne savent plus écrire, ils sont obligés de piocher dans les romans (ou comics) c’est de plus en plus le cas en tout. Ce n’est pas dérangeant mais bon. Il y en pas mal dans cette sélection que je n’ai pas encore lu mais qui me tente genre (zoo, outlander, the 100 et pourquoi pas True Detective, Altered Carbon et Sherlock.
    Par contre j’ai déjà vu Riverdale, Jessica Jones, et je n’aime pas du tout Walking Dead. Pour Riverdale c’est hallucinant à quel point le personnage d’Archie n’est pas du tout semblable à celui dans les comics, autrement que par son physique et encore la série télé joue beaucoup trop sur la « testostérone sans t-shirt ».

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s