« Quand mon stylo se pose sur la feuille, la douleur s’estompe. »

16936070_10211771623744169_1324287237_o-1Coup de cœur également pour le très original Carnet de santé foireuse par Pozla aux éditions Delcourt.

A priori le sujet n’est pas très ragoûtant puisqu’on y parle intestins, wc et caca… Néanmoins ce récit sur la maladie de Crohn est simplement passionnant, même si ni nous, ni notre entourage sommes concernés. En effet, peu importe la maladie, Pozla propose une véritable immersion dans le milieu médical.

Tout commence par des douleurs au ventre répétées depuis sa jeunesse, et surtout par des docteurs qui vont l’accuser de somatiser. En ces temps où le corps médical est remis en question pour son « mauvais » traitement des patients, les actes gynécologiques non consentis, la culpabilisation autour des IVG etc., ce témoignage est très pertinent. Il a perdu des années à souffrir sans être soigné, à recevoir des antidépresseurs, etc. Ce n’est pas pour autant qu’il brosse un portrait sombre de toute la profession. Bien au contraire, il rend hommage aux personnes qui l’ont soigné à partir de sa prise en charge.carnet-de-sante-detalle-cuadrado

S’ensuivent la lutte contre la maladie, les examens, les opérations, les rechutes, les rémissions, la perte de poids, les situations gênantes, l’incapacité de porter sa fille, la perte de poids, les nouveaux régimes, et bien plus.  C’est très difficile de résumer un ouvrage aussi riche ! L’impact de la maladie sur le corps, l’esprit, la créativité, mais aussi sur la vie de famille est très bien décrit. L’implication de sa femme et de sa petite fille dans son processus de guérison est également très touchante.

Enfin, il faut saluer son courage et son honnêteté. Pozla ne se met pas en avant, il n’enjolive pas ce qu’il a vécu, il montre tout, et même l’intérieur dégradé de son corps. Il se montre faible, mais toujours avec humour et autodérision. Un titre très original !

3_page_carnet_de_santeI_foireuse_pozla_delcourt3.jpg

Une autre BD sur la maladie, comment aimer quelqu’un de séropositif dans Pilules bleues de Frederik Peeters aux éditions Atrabile

 

 

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s