« Il n’y a qu’un chemin possible, balayé par la pire des tempêtes. »

Que valent Les Fantômes de Neptune T1 de Valp dans la collection Néopolis des éditions Delcourt ?

On a affaire ici à une BD dans le plus pur style steampunk. Vous ne savez pas ce que c’est ? C’est un courant littéraire (à la base, puis cela s’est diversifié) qui repose sur l’uchronie, soit la réécriture de l’histoire. Les intrigues se déroulent au XIXe siècle, et on part du présupposé que la révolution industrielle du charbon et de la vapeur a détrôné tout le reste. On évolue donc dans un monde très graphique, avec de nombreuses machines et des villes et costumes « à l’ancienne ».

ville.png

La BD est magnifique, c’est la première de Valp que je lis et j’ai beaucoup accroché à son style. On se balade dans l’espace, à Paris, à Alexandrie, dans des cabarets, etc. Le dessin est fin, les couleurs soignées,  et l’esthétique steampunk est parfaitement respectée. De plus, Delcourt a réalisé une très belle couverture avec du relief. Pari réussi pour le graphisme !

perso.png

Quant au scénario, il est un peu alambiqué au départ, mêlant conquête spatiale, machines, pouvoir, etc. Et il tourne autour d’une jeune héroïne, Meena, qui ne sait rien des engagements de sa famille, ni de son destin. J’ai trouvé cela assez intéressant, mais pas forcément très novateur. Néanmoins le graphisme et l’univers steampunk m’amèneront certainement à lire le tome 2.

15146690_10210836431244941_576550956_o

A lire en écoutant David Bowie – Life on Mars

Une autre série streampunk City Hall de Guérin & Lapeyre

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s