« Dis-leur que ça va être difficile mais que nous ne sommes pas seuls. »

Aujourd’hui je vais vour parler d’un roman ado (ce qui sera assez rare) avec Les Intouchables de Gilles Fontaine aux éditions du Seuil.

Grande amatrice de dystopie, je me suis laissé tenter par la 4è de couverture, qui annonce un mystérieux virus et des adolescents devenus des parias. Ne vous attendez pas à de grandes batailles sanglantes, des labyrinthes menaçants ou des créatures fantastiques, car ce roman repose essentiellement sur la psychologie des personnages.

En effet, de ce mystérieux virus on en apprendra très peu, et cela peut-être quelque peu frustrant. Également, le résumé annonce que « les plus forts font régner la terreur », et on s’attend donc à des affrontements, et à ce que la majorité du livre tourne autour de cela, mais ce n’est pas le cas.

L’originalité du roman, par rapport à l’océan de dystopies jeunesse, est le focus sur les relations entre les gens. Comment la société et les parents se détachent et rejettent les adolescents, comment ces adolescents réagissent à ce nouveau statut, comment interagissent les soldats avec les adolescents, que racontent les médias ou encore comment les adolescents vivent entre eux. Qui résiste, qui abdique ? Le personnage principal et narrateur nous raconte tout cela. Thomas manque un peu de caractère et d' »essence » par rapport aux autres, mais ses réactions plus tempérées et moins « cliché » le rendent plus réaliste. On aimerait croire qu’on serait tous des résistants dès la première minute, mais on ne peut pas savoir. Du coup, on s’identifie très bien à ce personnage.

J’ai beaucoup apprécié le style de l’auteur, car si j’adore certaines dystopies au cinéma, je déteste lire les romans jeunesse car le style est trop enfantin, et les références pas très intellectuelles. Ce n’était pas le cas ici. Le roman se lit en quelques heures, c’est donc une lecture agréable que je conseillerais à des adolescents. Noël approche !

15101990_10210771441780245_1683482773_o

A lire en écoutant La Bombe humaine de Téléphone

Une autre dystopie pour ados Enclave de Ann Aguirre

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s