« Pour la plupart des gens, le rêve s’arrête au réveil. »

thilliez.jpgPour inaugurer ce blog, je vais commencer par le thriller Rêver de Franck Thilliez paru fin Mai aux éditions Fleuve Noir.

Tout d’abord un petit mot – pas du tout objectif- sur l’auteur. J’ai lu l’ensemble de ses romans et il est définitivement mon auteur de thrillers favori. Des personnages forts, des thèmes originaux et sombres, et un style fluide, ses thrillers sont de vrais page-turner. Son point fort est son immersion dans ses sujets, il se documente à fond, les faits sont vérifiés et la précision est scientifique. Il a, par exemple, pour Pandemia, passé de longs moments au sein de l’institut Pasteur. Ici, le thème est le sommeil, et ses maladies, notamment la narcolepsie et la cataplexie, ce qui va lui permettre d’embrouiller le lecteur entre rêves et réalité.

On suit l’histoire d’Abigaël, une psychologue réputée qui travaille sur des enquêtes criminelles difficiles. Ici, il s’agit de disparitions d’enfants orchestrées par le manipulateur Freddy, surnommé ainsi en hommage au croquemitaine de Wes Craven. Franck Thilliez nous replonge dans nos peurs d’enfants, avec la peur de s’endormir. Une peur toujours présente chez Abigaël qui souffre d’une narcolepsie très prononcée, allant jusqu’à des états de cataplexie, où ses muscles ne répondent plus. Touchée par un drame personnel – un accident de voiture qui tuera son père et sa fille, dont elle sera la seule survivante – aussi violent, qu’énigmatique, elle ne cessera d’enquêter sur ces deux affaires, oscillant entre rêves et réalité. Subissant ces déconnexions psychiques, elle ne sait plus ce qui est réel, les brûlures et les tatouages seront ses seuls alliés dans ce monde de faux-semblants et de rêves à tiroirs.

En plus, d’un sujet passionnant, et d’une enquête qui vous embarque, l’originalité du récit, tient dans la chronologie, illustrée par une frise au début de chaque chapitre. Les allers-retours entre présent et futur, rêves et réalité, tendent à nous embrouiller en nous plongeant dans les méandres de l’esprit d’Abigaël. Mais tout est mené d’une main de maître par Franck Thilliez.

Bien qu’ils délaisse le passionnant duo d’inspecteurs Franck Sharko et Lucie Hennebelle, on s’attache immédiatement au personnage si particulier d’Abigaël. Comme toujours, un personnage avec un passé difficile et une rage de vivre peu commune. Je ne suis d’habitude pas fan des one-shot de Thilliez – Vertige et Puzzle étaient beaucoup trop prévisibles par exemple – mais je n’ai pas pu décrocher de Rêver, un excellent thriller et l’un des meilleurs de l’auteur. Vous le dévorerez jusqu’au bout de la nuit…

A lire en écoutant M83 – Wait
Aussi sur le thème du sommeil Bernard Werber – Le Sixième Sommeil
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s